samedi 28 juin 2008













devant la mairie d'Avignon à 18 heures 30 - cercle du silence (j'avais oublié ce dernier point) très moyennement fourni, mais la distribution de tracts suscitait des échanges
à l'initiative de RESF84 et de diverses organisations
"combien d'hommes, de femmes et d'enfants privés de liberté et enfermés au centre de rétention pour des périodes pouvant aller demain jusqu'à 18 mois ?
combien de vies détruites avant que nous nous insurgions massivement contre les lois iniques qui décident du sort d'hommes et de femmes qui n'ont commis d'autre délits que de vouloir veni en France, "patrie des droits de l'homme", pour échapper à la misère ou à la mort."
Nous ne pouvons pas dire '"je ne sais pas"

4 commentaires:

Gérard a dit…

ça revient à dire vous les Irlandais votez oui ou non pas grave "la fête" continue.

brigetoun a dit…

je ne comprends pas le rapport Gérard - là il s'agit des expulsions -
et pour avant et après : respectons le vote irlandais - le traité est caduc (ce que pour des raisons diférentes dans son refus, dit finalement le président polonais)

PStern a dit…

L'honneur de la politique est de travailler pour la démocratie. Le respect de la démocratie devrait permettre l'alternance... Restons vigilants...

PStern a dit…

L'honneur EN politique...